Nantes 27 - 26 Nîmes
le 17 mai 2012 à 01h 56 min

L’essentiel est fait pour le H qui ramène les 2 points de la victoire ce soir face à Nîmes. Cette victoire étriquée (27_26) face à de valeureux Nîmois qui jouaient leur survie ce soir, permet surtout aux Nantais de s’offrir une « finale » face à Dunkerque le 30 mai prochain pour un accessit européen et l’attribution de la 4ème place.

Le début de partie illustrait la tendance du match, crispation, défi physique, et exploitation de la moindre faiblesse de l’adversaire. Ainsi les premières actions se conclurent par des pertes de balle. Puis les premiers tirs furent stoppés par les gardiens.

Ensuite vint le défi physique et la garde noire du HBC Nantes distribuait les premiers contacts pour marquer son territoire. Du coup les nantais en profitait pour prendre un premier avantage au score qui durera jusqu’à la 20ème minute. Les nimois choisissaient l’approche de la fin de mi-temps pour relever leur niveau d’engagement et trouver les failles grâce à sa base arrière (Boubaïou et Saurina principalement). Le H concédait des exclusions temporaires et les Nimois rentraient aux vestiaires avec l’avantage au score (12-13).

La seconde mi-temps démarrait sur les mêmes bases de combat. Chaque phase offensive donne lieu à la recherche du contact pour faire fléchir l’adversaire. Les Nimois se montraient plus entreprenant et en profitèrent pour prendre jusqu’à 3 buts d’avance. Thierry Anti n’avait d’autre choix que de poser son temps mort pour recadrer ses troupes.

Les Violets retrouvaient un état d’esprit conquérant, quelques coups de sifflets litigieux enflammèrent le public de Beaulieu, et Kim Ekdahl du Rietz pour son dernier match au PSB faisait parler son bras. Le H revenait au score à l’abord des dix dernières minutes et densifiait encore la défense devant Marouene Maggaiez et Arnaud Siffert qui tour à tour effectuait quelques parades décisives.

Un money-time électrique allait donc se jouer pour ce final à Beaulieu. Valero Rivera prenait le relais de Kim Ekdhal du Rietz et de Paul Mourioux pour enrichir la marque et permettre aux locaux de repasser devant. Guillaume Saurina répondait coup pour coup aux Violets.

Les deux dernières minutes, avec un public debout, voyait Kim Ekdahl du Rietz clore la marque du H à 27 buts. Dernière possession aux Nîmois, avec 26 unités et 45 secondes à jouer. Une défense héroïque du H donnait un dernier jet franc à 3 secondes de la fin à Guillaume Saurina. Le travail de sape de ce match à l’ancienne finissait par se faire sentir, refus du shoot, passe à la touche, victoire du H, Beaulieu exulte. Le H tient sa finale contre Dunkerque le 30 Mai contrastant avec la peine de Nîmois premier relégués de cet exercice.